Au feu! infolettre décembre 2016

Au feu!

 

Par André Pettigrew, agr

 

Le mythe est toujours présent! Un sapin naturel brûle plus vite que les arbres artificiels! En 2004, un service d’incendie du Michigan a fait un essai avec un arbre naturel bien entretenu et de bonne fraîcheur puisqu’il était irrigué à la base du tronc, un arbre naturel sec n’ayant pas reçu d’eau et un arbre artificiel contenant un ignifuge.

 

Qui fut le grand perdant? À la stupéfaction du personnel du service d’incendie ce fut l’arbre artificiel même en présence du produit ignifuge! L’arbre sec a subi des dégâts importants tandis que pour l’arbre bien humidifié les dommages furent très limités. La conclusion, un arbre naturel bien entretenu (humidifié) est un gage de sécurité.

 

Les producteurs ont également la responsabilité de s’assurer que les arbres ont conservé leur capacité de s’irriguer jusqu’à la vente au consommateur et à bien conseiller les clients sur les consignes à respecter afin de conserver la fraîcheur de leur arbre.

 

Voici le lien pour l’article :  http://eztree.ca/uploads/The_Christmas_Tree_Fire_Myth.pdf