historique

Historique

C’est le 13 mars 1969, à Coaticook, à une municipalité au sud de Sherbrooke, que trente-deux producteurs d’arbres de Noël se sont réunis, afin de fonder l’Association des producteurs d’arbres de Noël du Québec ils avaient comme invité un franco américain M. Lorrainy Marchessault, producteur émérite qui a aidé de nombreuses personnes à démarrer la culture des arbres de Noël tant au Québec qu’au États-Unis. M. Marchessault étant directeur de l’Association des producteurs d’arbres de Noël du Vermont et du New Hampshire, il fût une personne précieuse dans la fondation de l’APANQ.

Après discussion, il fût proposé et accepté à l’unanimité que les personnes présentes se regroupent pour constituer une association. Ainsi nait l’Association des producteurs d’arbres de Noël du Québec, sous le sigle de l’APANQ.
Un premier conseil d’administration composé de douze membres élus est formé. MM. Montarville Cotnoir et Jules Thibault sont respectivement choisis comme président et secrétaire de l’Association.
Après plusieurs démarches, l’APANQ obtiendra officiellement son incorporation le 20 août 1969.

Après la tenue de l’assemblée qui fonda l’association en mars 1969, le conseil d’administration se mit à la tâche.

À la rencontre du bureau de direction du 6 mai, le ministre des Terres et Forêts de l’époque, M. Claude Gosselin, participe à la réunion. On y discute des pouvoirs du conseil d’administration, du conseil exécutif et des différentes catégories de membres.

On organise une journée de démonstration pour le 17 mai qui se tiendra chez M. Richard Downey à Gould. C’est possiblement la première journée champêtre.

Au cours des douze mois qui suivirent, plusieurs sujets concernant le développement du secteur des arbres de Noël sont abordés.

  • Admissibilité de prêts forestiers pour la culture des arbres de Noël auprès de l’Office du crédit agricole.
  • Débute des approches avec les associations américaines en participant à leurs activités.
  • Travail sur les normes de qualité afin de définir le classement des arbres.
  • Demande au ministère de l’Agriculture de rendre admissible « les octrois de béliers mécaniques » pour la culture des arbres de Noël comme cela existe pour les autres cultures.

La première année se termine par un déficit budgétaire de 303,65 $. Les recettes furent de 663,47 $, venant principalement de la cotisation des membres (121 membres x 5 $ = 605 $). Les déboursés se sont élevés à 967,12 $. Au 30 septembre 1970, il n’y avait que 28,25 $ en caisse.

Photo historique. Il s’agit de la première journée champêtre tenue en mai 1969. Les personnes présentes sont Jules Thibault, Montarville Cotnoir, une personne dont on ignore le nom, Richard Downey, Émery Lanctôt, Maurice Downey qui tient l’arbre et Jean Louis Loubier.

La photo fait partie de la collection M. Maurice Downey.

Quelques événements chronologiques :

  • Le 13 mars 1969, se tient une assemblée de trente-deux (32) personnes intéressées par la culture des arbres de Noël.
  • Le 28 août 1969, l’APANQ reçoit officiellement son incorporation.
  • Le 11 juillet 1982, il est décidé d’éditer la revue La Branche.
  • En 1990, l’APANQ avec le MAPAQ démarrent le Réseau d’avertissement d’arbres de Noël afin de développer une approche de lutte intégrée dans le contrôle des ravageurs et maladies.
  • En 1993, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) mandate un agronome afin d’appuyer le développement de la production des arbres de Noël et leur représentant regroupé au sein de l’APANQ.
  • Du 12 au 14 août 1993, s’est tenu « Rendez-vous ‘93 » à Sherbrooke, il s’agissait d’un congrès Nord-américain qui a réunis des producteurs d’arbres de Noël venant de partout des provinces canadiennes et des états américains.
  • 1998 le premier site Web de l’Association est mis en ligne, qui sera restructuré en 2011.

Cliquez pour voir le premier logo de l’APANQ
Cliquez pour voir la résolution de la fondation de l’APANQ
Cliquez pour voir les signataires de la création de L’APANQ