Santé des écosystèmes

Le 03.10.11, dans Articles et liens par jpemond

 

Les productions d’arbres de Noël, comme toute production découlant du monde de l’agriculture d’ailleurs, sont grandement tributaires de la santé de l’environnement. C’est ce qui explique pourquoi les producteurs d’arbres de Noël ont tout intérêt à chercher des moyens de le préserver. C’est d’autant plus vrai dans le cas d’une production qui s’échelonne dans le temps et qui doit traverser plusieurs années avant d’arriver à maturité. Un arbre de Noël poussera entre huit et douze ans avant d’être récolté. Prendre soin de l’environnement est donc synonyme de rentabilité quand on y pense.

 
Plantation des sapins enneigée
 

Mais l’aspect rentable de la production d’arbres de Noël ne se limite pas qu’à la question monétaire. Elle génère de nombreux bénéfices. Esthétiquement, par exemple, une plantation d’arbres de Noël vient instantanément ou presque renipper une terre qui serait laissée en friche. Encore plus peut-être lorsque, suite à des analyses de sol, il améliorera l’aménagement préalable par des travaux de drainage, de nivellement et de fertilisation afin de garantir la rentabilité à long terme de son investissement. Ces travaux augmenteront par le fait même la valeur agricole du terrain et contribueront donc à stimuler l’économie de la région.

 

Pendant leur croissance, les arbres de Noël eux-mêmes influenceront l’écologie du milieu. Leurs systèmes racinaires stabiliseront le sol; leurs tiges et leurs branches serviront de brise-vent et réduiront les accumulations de neige le long des routes. La plantation servira même d’abri à une vie animale diversifiée. Enfin, parce qu’ils sont biodégradables, les arbres de Noël naturels retourneront éventuellement à la terre ce qu’ils ont reçu d’elle.

 

C’est le cycle de la vie.

Le 03.10.11, dans Articles et liens par jpemond