Arbre naturel

 
Parce que l’arbre de Noël purifie l’air et réduit la pollution
Parce que l’arbre de Noël assainit l’eau
Parce que l’arbre de Noël réduit les risques d’érosion et d’inondations
Parce que l’arbre de Noël a un effet sur les microclimats
Parce que les plantations d’arbres de Noël protègent la faune
Parce que les plantations d’arbres de Noël permettent l’utilisation et l’embellissement des terres
Parce que les arbres de Noël offrent de nombreux avantages agricoles et écologiques

 
 

La tradition de l’arbre de Noël est plus que millénaire. S’il s’agissait au départ, entre 2000 et 1200 ans avant JC de l’épicéa ou de l’arbre de l’enfantement, fête païenne du solstice de l’hiver que le christianisme remplacera par la fête de la Nativité le 25, l’arbre de Noël trône au cœur de nos fêtes depuis des millénaires.

 

On raconte même dans une légende allemande qu’un moine de la fin du VIIe siècle, Saint Boniface (né en 680), voulant convaincre les druides germains que le chêne n’était pas un arbre sacré, en fit abattre qui, en tomba, écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l’exception d’un jeune sapin. Il semble que Saint Boniface qualifia ce pur hasard de miracle et qu’il déclara que: « Désormais, nous appellerons cet arbre, l’arbre de l’Enfant Jésus. »

 

Depuis, on plante de jeunes sapins pour célébrer la Noël.

 

Au-delà de la légende, la production et la consommation d’arbres de Noël naturels offrent de nombreux avantages dont il faut tenir compte lorsque vient le temps de choisir le type d’arbre qui ornera son domicile. Si ces conifères majestueux sont cultivés et mis en terre dans le but d’égayer les fêtes de fin d’année un peu partout sur la planète, leur culture présente des bénéfices intéressants tant sur le plan économique que grâce aux caractéristiques écologiques et environnementales qu’elle met de l’avant.

 

Ainsi, il est primordial de garder en mémoire que les arbres de Noël naturels purifient l’air que nous respirons et assainissent l’eau que nous consommons. Ils ont la propriété de stabiliser notre climat, en plus de rehausser nos paysages en favorisant l’harmonie de la faune et de la flore.

 

Dans notre environnement moderne en quête de panacées, les arbres de Noël naturels, biodégradables et non polluants, participent donc de multiples façons à rétablir l’équilibre souhaité.

 
 

Propriété 1 – L’arbre de Noël purifie l’air et réduit la pollution

 

Saviez-vous qu’une plantation d’arbres de Noël cultivés, d’une superficie d’un hectare (100 mètres par 100 mètres), produit, en une journée seulement, suffisamment d’oxygène pour répondre aux besoins de 45 personnes? Les plantations d’arbres de Noël jouent donc un rôle prépondérant dans la lutte contre l’effet de serre et le réchauffement de la planète. Les arbres absorbent les gaz carboniques par photosynthèse. La photosynthèse est le processus par lequel les végétaux, en présence de lumière, fabriquent leur nourriture et produisent leurs réserves d’énergie. Ce phénomène survient à l’intérieur des cellules contenant de la chlorophylle, un pigment qui donne la couleur verte aux plantes. Les feuilles ou les aiguilles sont les organes de la plante qui contiennent le plus de chlorophylle. La chlorophylle capte l’énergie lumineuse et l’utilise pour former des glucides (sucres) à partir de gaz carbonique (CO2) et d’eau. Cette réaction produit aussi de l’oxygène qui est rejeté dans l’atmosphère.

 

Saviez-vous que les arbres filtrent l’air que nous respirons? Un hectare d’arbres de Noël cultivés purifie l’air en enlevant jusqu’à 32 tonnes de polluants.

 

Saviez-vous que les arbres sont des collecteurs de poussières? Durant l’été, les arbres soustraient de l’air ambiant les poussières, dont le pollen causant des allergies. Les plantations d’arbres de Noël ont donc une incidence bénéfique sur la santé.

 
Haut de page
 

Propriété 2 – L’arbre de Noël assainit l’eau

 

Saviez-vous que les arbres produisent de l’eau pure? L’eau que l’arbre tire du sol par ses racines retourne dans l’atmosphère par évaporation au niveau de la feuille ou des aiguilles. Au cours du trajet de la racine jusqu’à ses extrémités, l’arbre purifie l’eau en retenant les éléments dont il a besoin. Les champs cultivés filtrent par conséquent l’eau de surface. Par extension, les plantations d’arbres de Noël ayant été établies sur des terrains préparées à cet effet jouissent d’une irrigation favorisant la rétention de l’eau pour la croissance des arbres.

 
Haut de page
 

Propriété 3 – L’arbre de Noël réduit les risques d’érosion et d’inondations

 

Les experts insistent sur le fait que le principal élément déclencheur de l’érosion – et d’inondations évidemment – est l’eau. Privés de leur couche protectrice naturelle qu’est la végétation, les sols deviennent vulnérables. L’eau, qui ne peut plus être absorbée, ruisselle à la surface et entraîne avec elle des particules de sol. Le grand principe de la lutte à l’érosion des sols consiste donc à empêcher l’eau de devenir érosive. Il va sans dire que la végétation demeure le meilleur moyen d’empêcher l’érosion. La culture des arbres de Noël ne fait pas exception à la règle. Elle a un effet sur :

 

La stabilisation des sols: les arbres de Noël cultivés fixent le sol sur lequel ils croissent, diminuant l’érosion par les vents et les eaux de surface.

 

Les inondations estivales: la perméabilité accrue des sols des plantations d’arbres de Noël réduit le ruissellement lors de pluies torrentielles. Les plantations deviennent alors d’immenses éponges.

 

Les inondations printanières: la neige accumulée sous les arbres cultivés fond plus lentement que dans les champs, minimisant les inondations

 

Le principe de brise-vent: même une jeune plantation d’arbres de Noël diminue l’action néfaste des vents sur les sols et la végétation avoisinante.

 
Haut de page
 

Propriété 4 – L’arbre de Noël a un effet sur les microclimats

 

Un microclimat est une petite zone au sein d’une zone climatique où le climat est légèrement différent. Les plantations d’arbres de Noël jouent ainsi un rôle de modérateur sur les microclimats avoisinant en agissant sur :

 

Le rayonnement solaire: le couvert fourni d’une plantation protège le sol des rayons ardus du soleil en dispersant la chaleur solaire et atténue l’évaporation des eaux de surface.

 

La rétention de la chaleur la nuit: ce même couvert empêche la chaleur accumulée durant le jour de s’échapper dans l’atmosphère durant la nuit.

 

Le taux d’humidité: l’humidité relative de l’air ambiant est souvent plus élevée près d’une plantation.

 
Haut de page
 

Propriété 5 – Les plantations d’arbres de Noël protègent la faune

 

Sapinière du Québec

 

Les plantations de résineux attirent une grande variété d’animaux. La gent ailée, dont les gros becs, les passereaux, les carouges, les merles et les mésanges, y trouvent gîte en compagnie de rongeurs et de petits gibiers comme la perdrix et le libère. Les marmottes y sont également très présentes. Une plantation constitue par conséquent une transition entre la forêt et les champs, ce qui augmente la diversité de l’habitat faunique.

 

De même, les plantations d’arbres de Noël ont un effet bénéfique sur le contrôle des insectes. Ainsi, un des avantages de la diversité de l’habitat faunique consiste à limiter la prolifération d’insectes en permettant aux oiseaux et aux petits mammifères de s’en nourrir.

 
Haut de page
 

Propriété 6 – Les plantations d’arbres de Noël permettent l’utilisation et l’embellissement des terres

 

La culture des arbres de Noël est une culture pérenne. Son environnement permanent donne une stabilité au paysage. De même, en dispersant les ondes sonores, les arbres étouffent les bruits, en plus de permettre la verdure à l’année longue. Les plantations d’arbres de Noël offrent des aires de verdure s’harmonisant avec le paysage environnant, ce qui a pour effet d’accroître l’esthétisme des lieux. Ainsi, en se promenant dans une plantation d’arbres de Noël, nos sens se complaisent comme la vue par la verdure, l’ouïe par le chant des oiseaux, l’odorat par l’odeur typique du sapin baumier.

 
Haut de page
 

Propriété 7 – Les arbres de Noël offrent de nombreux avantages agricoles et écologiques

 

Qu’on se le dise, les arbres de Noël, cultivés dans un but économique, ne compromettent pas les ressources forestières naturelles. Puisque la destinée finale de ces arbres cultivés est d’embellir les foyers, on évite par conséquent le pillage des sapins dans nos forêts naturelles. Pour chaque arbre de Noël cultivé et récolté, les producteurs en replantent un autres pour des récoltes futures. Ils assurent ainsi la permanence des bénéfices écologiques environnementaux et économiques des plantations d’arbres de Noël.

 

Par ailleurs, le secteur raffine continuellement ses connaissances et ses techniques, ce qui a une incidence directe sur la qualité des produits qu’elle offre aux consommateurs. Le sapin l’arbre de Noël traditionnel des Québécois, se prête bien à l’amélioration génétique et à la recherche dans la régie culturale. Les pépiniéristes de jeunes plants raffinent les caractéristiques des sapins afin d’améliorer sa résistance aux insectes et d’augmenter son esthétisme. La culture des arbres de Noël emprunte toutes les méthodes de l’arboriculture, incluant la récolte de semences et le jardinage de semis.

 
Haut de page
 

Conclusion

 
Sapinière du Québec
 

Dans les faits, la culture des arbres de Noël a reçu ses lettres de noblesse depuis qu’elle est passée de l’artisanat au statut de science. Dorénavant, les producteurs d’arbres de Noël doivent posséder des expertises telles que la composition des sols et leur drainage, l’entomologie, ainsi que des notions de sylviculture pure et simple. De moins en moins d’aspects ne sont laissés au hasard.

 

Acheter un arbre de Noël cultivé au Québec c’est participer au respect du cycle naturel du milieu agricole qui nous entoure. Non seulement votre acquisition aura-t-elle eu un impact favorable sur l’environnement et la faune, l’aménagement du territoire et le bien-être collectif, mais en plus contribuera-t-elle à vous faire passer des moments heureux en compagnie de celles et de ceux que vous chérissez. Tout le monde gagne à acheter un arbre cultivé pour Noël!