INFOLETTRE NOVEMBRE 2017-Attacher un sapin sur le toit d’une voiture

Comment attacher un sapin de Noël sur une voiture?

 

Par Lewis Downey

 

Pour imprimer le document

 

Chaque année, lorsqu’on commence à voir passer des sapins de Noël sur le toit des voitures, c’est un signe que la fête de Noël est à nos portes.

 

Pour les producteurs, c’est une période de travail intense et les clients sont nombreux à fréquenter les kiosques de vente et les sites d’autocueillette pour choisir «le plus beau sapin de Noël». Cependant, certaines précautions sont essentielles pour permettre aux clients de transporter leur arbre de façon sécuritaire jusqu’à la maison.

Les producteurs et leurs employés ont une responsabilité lorsqu’ils installent un arbre sur le toit ou dans le coffre d’une voiture. C’est pourtant assez simple lorsque l’on respecte quelques règles de base :

 

* S’il s’agit d’un petit arbre déjà emballé dans un filet, on peut le glisser dans le coffre de l’auto en prenant soin de placer un tapis ou une feuille de plastique. Entrer le tronc en premier pour en faciliter la sortie une fois rendu à la maison.

 

* S’il s’agit d’un arbre de plus grande dimension, on peut le placer sur le toit après avoir installé un tapis ou un carton épais pour protéger la peinture du toit et empêcher l’arbre de glisser.

 

* Enrouler un câble ou un cordon élastique deux ou trois fois autour du tronc de l’arbre en son milieu. Ensuite passer ce câble de chaque côté par les portières, traverser l’intérieur de l’habitacle pour rejoindre les deux bouts et attacher en utilisant les bons nœuds.

 

* S’il y a un porte bagage sur le toit, attacher le câble aux rebords à trois points différents en prenant soin de positionner le tronc de l’arbre vers l’avant afin d’éviter que le vent n’ouvre les branches et entraîne l’arbre vers l’arrière. Entrer le surplus de câble dans la voiture pour éviter qu’il flotte au vent et nuise à la visibilité.

 

* Une fois attaché, tirer sur l’arbre pour vérifier s’il est bien sécurisé. Prenez garde que l’arbre n’obstrue en aucune façon la visibilité du conducteur.

 

Si l’arbre est glissé dans le coffre et dépasse à l’arrière, il faut bien l’attacher pour éviter que l’arbre ne bouge et prévenir l’ouverture soudaine du hayon. Pour des raisons sécuritaires, il faut placer un ruban rouge à l’extrémité de l’arbre si celui-ci dépasse le pare-chocs.

 

Résumé par Camille Dufresne